Sans Secours

Reverb

Reverb

 Label :     Tricom Music 
 Sortie :    octobre 1998 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

"Reverb" est le quatrième album de Sans Secours, qui confirment qu'ils portent bien leur nom : ils n'ont en effet besoin d'aucune aide pour créer des chefs-d'oeuvre.
"Reverb" possède une puissance et une inspiration peu communes : tous les sons sont réellement énormes, à la fois efficaces, beaux et dynamiques, tandis que les structures sont ultra variées et ultra changeantes, allant du hardcore au post-rock en passant par du free-rock, ou de la noise. Cette perfection sonore et structurelle serait vaine si les émotions n'étaient pas au rendez-vous : et ben bingo ! Rage, passion, amertume, rêverie, patate, mélancolie... tout y passe dans "Reverb", et superbement, encore !
Et ça commence par une surprenante et excellente reprise de Police, "Regatta De Blanc", atmosphérique et magnifiée, enchaînée directement sur un "Meet The Morning" puissant et rageur, dynamisant et émouvant, à la structure réellement vivante.
S'en suit un magnifique et émouvant "I See The Sun", au duo de chants splendide. "Warm Air Bros" est d'une dualité désarmante, entre calme et trouble, volupté et douleur, rage désespérée et bonheur confiant. S'en suit un "Hi" non pas de cuisinier, mais de déménageur, saturé de partout, à la puissance et à la dynamique malsaines mais implacables. Puis vient "My Sin", chef-d'oeuvre de tension crue, alliant post-rock, hardcore et free-rock presque jazzy dans une ambiance insondable. "Hakkinen Is One Of Us" est un pur morceau de post-rock émotionnel, dynamique et évolutif, au groove déchirant et sinusoïdal, et aux jeux de sons parfaits. C'est alors que le pétrifiant "E111" s'annonce, avec ses ambiances divines guitaristiques, entre béatitude de l'âme et regrets mélancoliques, prolongées par le merveilleux "Jackson", qui, via sa rage et son énergie tantôt délicieusement contenues, tantôt follement explosées, est d'un bienfait réellement libérateur. Enfin, l'inoubliable "Brunette", indescriptible condensé d'émotions pures, est tellement grandiose qu'il laisse "Reverb" presque inachevé...
Réellement incroyable ! Délicieusement énorme !


Exceptionnel ! !   19/20
par X_Shape104


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
384 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?