Sally Dige

Holding On

Holding On

 Label :     DKA Records / SpiderChild Records 
 Sortie :    mercredi 13 septembre 2017 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio  Numérique   

Bonjour à toi, jeune (ou plus si jeune) désespéré. Enfin, bonjour c'est un peu mensonger car les jours pour toi sont par essence plutôt mauvais, noirs, amers, et remplis de questions compliquées sur l'existence ainsi que de débuts de milieux et de fins de mois difficiles. Enfin, si tu aimes parfois exorciser ton Spleen Saturnien, ton profond accablement face à l'absurdité du monde, ta triste consternation découlant du comportement du genre humain grâce à du Synthé, de l'ambiance Berlinoise et que tu apprécies les Sylphides aux voix diaphanes te rappelant consciemment ou inconsciemment Claudia Brücken, ce Holding On de Sally Dige pourra peut-être sauver quelque peu ton âme d'une damnation quotidienne parfois trop pesante à gérer tellement c'est dur ou du moins soulager provisoirement tes maux d'esprit et de cœur.

Sally Dige en a autant marre que toi: elle a bien des tourments intérieurs et son petit être souffre de montagnes russes d'émotions extrêmement difficiles à gérer. Parfois, un vernissage artistique lui fait du bien, porter des robes chères à la complexité plastique l'apaise un temps des tracas journaliers, mais surtout un petit coup de synthétiseur lui remet les idées en place: composer alors des mélodies glacées mais accrocheuses sur des Beats Dance ou Technoïdes en exprimant son désenchantement finit alors par sublimer le réel et de mieux s'en accommoder.

Reste toi, jeune (ou plus si jeune) auditeur désarçonné par un monde qui t'échappe: s'il ne comblera pas ton découvert (surtout si tu achètes le disque), Holding On remplira au moins tes après-midi, il t'envoûtera de ses sons frissonnants et pourtant attirants.
Les gens se questionnent sur toi parce que tu refuses de céder à la tentation de mettre un Short ou un maillot de bain en été et te considèrent comme un Pisse-Froid car tu refuses de faire des Barbecues? Peu importe, tu pourras te rafraîchir et te noyer dans les océans déchaînés de "Sail To Me". On te regarde bizarrement car tu n'as pas klaxonné dans les rues du village lorsque l'équipe a gagné? Ce n'est pas grave, tu pourras t'enfermer dans ton placard et mettre un sac plastique sur ta tête en envisageant d'autres solutions de suicides doux et peu coûteux sur le cajolant et entraînant "I Can't Be". Les catastrophes naturelles continueront, la bêtise survivra, mais comme le disait Native, c'est la vie qui veut ça. Alors, écoute justement "This Life" pour faire un peu le point (mort), en te plongeant la tête la première dans le gaz, et dans le noir de préférence, pour mieux en apprécier les folles voix d'ailleurs désespérées et perdues à jamais dans le labyrinthe des profondeurs de l'oubli. N'oublie pas que tu peux aussi te permettre de danser sur "Holding On" et ces sons de boîte de nuit made in Europe, si si t'as le droit. Tout seul si tu en as envie, tu pourras même mimer la corde suspendue si tu veux.

Allez, tout n'est pas si grave. Faut se battre mon petit. Sally Dige l'a fait et elle te permet d'écouter un disque plus que sympa. Bon, c'est sûr que les gens autour de toi vont pas forcément apprécier mais tu as aussi le droit de te faire plaisir, même (surtout) si celui-ci est coupable.


Bon   15/20
par Machete83


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
181 invités et 3 membres
Alain_B
GBV_GBV
Rabbidcat
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches