Essaie Pas

New Path

New Path

 Label :     DFA 
 Sortie :    vendredi 16 mars 2018 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Dans le style électro-indus à tendance coldwave early 80's, les québécois de Essaie Pas commencent à bien savoir se défendre. Après deux albums dont l'excellent Demain Est Une Autre Nuit sorti en 2016, Essaie Pas reviens cette année avec New Path, un album plus introspectif que le précédent.

Composé autour du duo de Marie Davidson et de Pierre Guérineau (époux dans la vie de tous les jours et artistes tout autant prolifiques en solo), leur musique composée à Montréal se veut moderne et expérimentale. Leur nouvel opus, sorti en mars dernier, est une sorte d'exploration musicale des écrits du célèbre auteur de sci-fi Philip K Dick, et en particulier du livre A Scanner Darkly. Très concrètement, les textes d'anticipations de l'écrivain américain sont ici transposés sous formes de morceaux électro/techno/EBM très dark, rythmés entre-autres par des "4 to the floor" martiaux, entrecoupés de bruitages et d'effets "industriels" comme dans le titre "Futur Parlé". Au delà de ça, les lignes de basse évoquent parfois le meilleur de l'acid-house expérimentale et hypnotique composée à Chicago il y a trente ans de ça. La musique n'est pas expérimentale, les voix de Marie et de Pierre se font entendre de temps en temps, noyées dans l'écho et la reverb, ajoutant encore plus à l'oppression musicale.

Les morceaux, au nombre de six, et d'une longueur moyenne située entre cinq et six minutes permet au duo de livrer un disque coup de poing, évoquant à la fois une science-fiction du passé et le mode de vie d'une société bien réelle, ancrée dans le présent de 2018. Le disque décolle vraiment avec le titre "Substance M", lente montée en puissance d'un beat techno/EBM qui n'aurait pas dépareillé dans la B.O du dernier Hotline Miami. L'album se termine plus doucement sur l'ambient très malsain de "New Path", dans laquelle des nappes synthétique et une voix robotique nous décrivent un monde apocalyptique.

New Path, même si il n'est selon moi pas autant marquant que Demain Est Une Autre Nuit, reste un petit chef d'œuvre de musique électronique dark. D'une durée totale de 37 minutes, l'album frappe un grand coup et assomme l'auditeur avec des grooves sombres et puissants. C'est typiquement le genre de disque à écouter d'une traite, histoire de mieux prendre la baffe qu'Essaie Pas tend. Et si on est pas rassasiés après l'écoute, il reste encore à lire (ou relire) les chef-d'œuvres littéraires signés Philip K Dick.


Bon   15/20
par EmixaM


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
120 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :