The Moonbeats

The Moonbeats

The Moonbeats

 Label :     Beluga 
 Sortie :    vendredi 03 mars 2017 
 Format :  Album / Vinyle  Numérique   

Le premier album éponyme de The Moonbeats fait tout pour donner l'illusion qu'il date de la seconde moitié des 60's, de son contenu à cette pochette – un mix entre une version colorée de Revolver des Beatles et une photo promo des Pink Floyd période Barrett. Pourtant il a bel et bien était réalisé en cette année 2017, par un groupe de jeunes Suédois. Ils vont même plus loin en intitulant la première piste "Overture" (comme The Who avec Tommy) et la dernière "The End" (là c'est The Doors avec leur 1er éponyme aussi).

Et le pire dans tout ça c'est que c'est extrêmement efficace, on y croit ! L'illusion est parfaite : l'orgue est de sortie, batterie/basse/guitares/voix sonnent comme au bon vieux temps avec une meilleure production ; non vraiment, si on ne prête pas attention à la date inscrite derrière la pochette, on y voit que du feu ! On se dit que l'on vient de découvrir un groupe passé inaperçu au milieu des grandes figures des 60's, s'étant sûrement fait injustement écraser par leurs succès. Un peu comme ce qu'avait fait The Black Angels avec Indigo Meadow, mais en un peu moins psyché – oh ça l'est, c'est juste que les pilules sont plus douces, plus décontractantes qu'hallucinogènes ; du rock, de la pop, beaucoup de groove, un peu de psyché, une pointe de blues et des influences latines disséminées ici et là, ça sent le chaud, le soleil, à la fois la plage, les balades à cheval et les road-trips.

Pour peu que vous adorez cette période musicale et que vous vous en foutez d'écouter du "déjà entendu sans grandes surprises", The Moonbeats est un disque pour vous. Quand c'est bien fait, même si ça été fait, ça reste à faire.


Parfait   17/20
par Beckuto


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
278 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus