Self Defense Family

Colicky

Colicky

 Label :     Iron Pier 
 Sortie :    vendredi 09 septembre 2016 
 Format :  Maxi / Vinyle  Numérique   

[Chronique en aveugle #8] Le rédacteur ne savait rien de l'identité de l'artiste dont il a chroniqué le présent album.



Certes, je n'ai reçu aucune indication sur ce que j'allais écouter, mais connaissant la perfidie de Lok et ses mauvaises intentions à mon égard, il était évident qu'il m'enverrait un disque de New Order. On ne me la fait pas, à moi!

Alors allons-y. Déjà, je dois reconnaitre que notre fasciste de la bienpensance de gauche préféré n'a pas poussé le vice jusqu'au bout, puisque le disque qu'il m'a forcé à écouter ne comporte que 4 morceaux pour moins de 20 minutes de musique, c'est déjà ça. Ensuite, je dois avouer que je m'attendais franchement à pire.

Sans dire qu'on ne sens plus du tout la moindre influence années 80, notamment dans le traitement des voix, New Order se détache quand même fortement de la décennie honnie, ce qui est louable pour un groupe qui a tracé 30 ans de carrière en en exploitant tous les gimmicks les plus insupportables.
J'en déduis donc qu'il s'agit d'un EP récent, ce que semble confirmer le son, mais inspiré par le rock alternatif des années 80-90, soit un virage complet vers de la musique audible inattendu qui nécessite une bonne paire de roubignoles de la part d'un tel groupe.

concrètement, on a le droit à une section rythmique en place jouant parfois le parti de la répétition pour porter les ambiances servies par les guitares (pas de synthé, ce qui est une très très bonne idée de leur part) et la voix un poil irritante, mi-plaintive mi-prêchi-prêcha, la plus gros point faible du disque. Le tout donne un rock indie à tendance shoegaze pas dégueulasse très éloigné de ce que propose habituellement New Order. La basse brille surtout sur "Blue Monday 2017 #3", où elle porte très clairement le morceau, pas mal du tout.

La pièce maitresse, c'est ce "Blue Monday 2017 #4" de 7 minutes, avec sa batterie presque martiale, son côté noisy, basse impeccable, et le chant presque crié qui sans gommer tous ses défauts est certainement au top de sa forme. (Je n'ai pas vu les titres, mais je pense qu'après s'être autant renouvelés dans leur musique, New Order ne peut pas en plus proposer des noms originaux, faut pas déconner. En tout cas, ce titre, comme les trois autres, est bien mieux que "Blue Monday", "Blue Monday 88" et "Blue Monday 95" réunis.)

Au final, un EP pas trop mal, que je ne réécouterai peut-être pas souvent, voire jamais, mais qui représente un changement de direction audacieux et est, sans difficulté certes et de loin, le meilleur disque de New Order!


Pas mal   13/20
par Blackcondorguy


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
200 invités et 2 membres
X_Wazoo
Naum
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques