Mélanie Pain

My Name

My Name

 Label :     Cinq7 
 Sortie :    mardi 01 septembre 2009 
 Format :  Album / CD   

La voix douce, sexy et sensuelle de Mélanie Pain m'a interpellée bien avant qu'elle se lance en solo. Depuis les années 2000, elle accompagne le célèbre projet de reprises Nouvelle Vague en tournée et sur quelques morceaux des albums. On la retrouvera également durant cette période sur le magnifique tube électro pop de Villeneuve "Mercury". Difficile de dire pourquoi j'ai bloqué sur cette voix...rien de rationnel là-dedans ; c'est comme avec les gens ; on accroche avec certains et pas avec d'autres. Il y a chez Mélanie Pain une mélancolie légère et romantique qui me parle ; un sentiment apaisant et familier en VF ou avec l'accent français.

Sur ce premier exercice solo datant de 2009, la parisienne montre de très belles choses qui méritent vraiment qu'on s'arrête sur son cas. Car si la jeune femme connait un certain succès à l'étranger, difficile de comprendre pourquoi elle n'est pas plus reconnue en France.

L'album My name navigue entre folk, pop ou New wave avec des influences anglaises et françaises évidentes sans que paradoxalement aucune ressemblance ne ressorte en particulier. La production est simple mais minutieuse, élégante et variée. Certains titres sont assez anecdotiques ("Helsinki" en duo avec Julien Doré ou le trop maniéré "Little Cowboy"...) mais d'autres bluffants de beauté ou d'audace ; à la fois vite familiers et originaux. Le très épuré titre éponyme chanté en anglais en mode guitare/voix est magnifique d'intimisme. "Peut-être pas" en intro est la meilleur chanson...belle, triste, rêveuse ; une déclaration d'amour désenchantée après une dispute : "Quand tu verras des nuages assombrir notre route, quand tu entendras l'orage j'aimerais que tu m'écoutes. J'aimerais que tu restes sage et que dans la déroute tu gardes cette image d'un cœur qui doute.". "Ignore moi" en suivant est un morceau facile et entraînant avec ses cuivres efficaces. Sur "Bruises" Mélanie chante en anglais et montre l'étendu de son registre sur le terrain bluesy d'une Cat Power...bluffant je vous disais. Un peu trop peut être car c'est sans doute là que se cache la raison de la trop faible notoriété de la chanteuse ; difficile de la caser tant elle navigue dans différents styles musicaux. Sur les autres titres la compositrice/interprète nous fait voyager sur les chemins de la britpop avec "Everything I know", le meilleur de la pop/variété française ("Celle de mes 20 ans" ,"La cigarette", ou "L'espace d'un instant" chanté en duo avec Thomas Dybdahl) ou de la musique américaine avec "If you Knew"...

My Name est un album pour les romantiques, les rêveurs, les nostalgiques, les amateurs de jolie pop et belles voix féminines. Si vous vous retrouvez là-dedans, laissez-vous tenter, vous serez agréablement surpris !


Très bon   16/20
par X_Plock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
309 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :