The Staches

Placid Faces

Placid Faces

 Label :     Les Disques Bongo Joe 
 Sortie :    vendredi 04 novembre 2016 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

The Satches. En voilà un nom qui a de la gueule, surtout quand les deux voix du groupe sont féminines ! Autant calmer les ardeurs de certains qui, dès qu'ils voient associé punk & voix de filles, lèvent un sourcil curieux et plein d'attention. Ce que je vais vous dire va vous calmer dans les grandes lignes je pense. Lisa Sutter, la chanteuse principale joue également... Du synthé. Des petites mélodies, des petites notes, un arpeggiator ici ou là, il y en a partout. Subtilement, mais partout.

Ce qui n'empêche pas le groupe de distiller des titres plus accrocheurs les uns que les autres, des mélodies entêtantes, simples et cools. Sans arrière pensée, les onze titres s'écoutent d'un traite, à mi chemin entre Motherfucker & Elastica (pour faire court), The Staches nous entraîne dans cet espèce insouciance punk ("Smokey Glitter Pants"), sans retenue, et ça fait du bien.

Certains disques comme celui là, immédiat, on pourrait presque se contenter d'un "bon son, bonnes guitares", mais je vais plutôt vous dire d'aller jeter une oreille sur ce Placid Faces, même toi l'allergique aux synthés, les titres sont tellement plaisants ("Fury" par exemple), la basse hypnotique, et les reste des instruments font totalement corps tel un cerveau hybride à plusieurs bras que ces petites notes de clavier passeraient presque inaperçues.

Presque.


Bon   15/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
175 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?