The Robocop Kraus

Benicassim - Espagne [Festival International De Benicassim - Fibclub] - samedi 06 août 2005

Peu de temps après le concert tonitruant délivré par !!!, c'est au tour de The Robocop Kraus de faire parler la poudre. Et si je m'attendais à un concert des plus recommandables, les Allemands vont réussir à réaliser à un concert surpassant mes attentes les plus folles.
Si je ne connais toujours pas leur dernier album en date, They Think They Are The Robocop Kraus qui ne sort que le mois prochain, Living With Other People et dans une moindre mesure Tiger vont réussir à tirer leur épingle de ce set mêlant folie, enthousiasme et rock 'n' roll. Dès le début, le concert assoie définitivement les capacités du combo à incendier et haranguer les foules. Commençant devant un public restreint (sans doute dû à l'étonnante notoriété tout aussi restreinte du groupe), The Robocop Kraus va parvenir, au gré d'un concert assimilable à un véritable tour de force constitué de riffs tranchants et totalement dévastateurs, à rallier un auditoire plus abondant: succès mérité. "Danny Is Passing", "Nihil Disco", "The Dead Serious", "Modern Attraction" et les nouveaux titres issus de They Think They Are The Robocop Kraus nous dévoileront un groupe dont les aptitudes à faire danser les foules et galvaniser les spectateurs savent se faire éclatantes et ultra-efficaces.
Peu après le saut du chanteur dans le public, histoire de montrer une bonne fois que la ferveur dont témoingnent ces Allemands est bel et bien avérée et authentique, The Robocop Kraus nous garde le meilleur en guise d'ultime morceau. En terminant avec "Fake Boys", le groupe sait qu'il va faire mouche et de quelle manière. The Robocop Kraus brille par sa fraîcheur et sa puissance, "Fake Boys" en est le principe même, et assuré d'une telle manière, ce titre démontre à quel point il est difficile de résister au rock à la fois sauvage et dansant d'un groupe qui mérite une attention des plus particulières.
Je m'attendais à un bon concert donc, mais vraiment pas à ce point tellement The Robocop Kraus apparaît bien meilleur sur scène que sur disque. Et puis, il aurait été dommage de se privé de cette version quasi-anthologique de "Fake Boys" en guise de final incendiaire.
Chapeau bas !


Excellent !   18/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
331 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?