Oxes

Nantes [Le Blockhaus] - vendredi 15 octobre 2004

 Oxes
Diificile de se remettre d'un concert de la qualité que fut ce concert d'Oxes. S'accaparant la scène peu après la bonne première partie assurée par Room 204, Oxes ne tarde pas à déverser son rock déstructuré sur les quelques 150 personnes présentes en cette soirée. Au programme: riffs balancés tout en puissance, soutenus par un rythmique lourde et opressante, et surtout, une fougue et une énergie rares et remarquables.

A vrai dire, tout était réuni pour faire de concert, un grand concert, que dis-je, un TRES GRAND concert. Oxes affichait manifestement une envie formidable de jouer (il n'y avait qu'à voir le guitariste slammer dans la foule avec sa guitare, alors que le plafond du Blockhaus peine à atteindre les 2 mètres 20), et ce, devant un public nantais, entièrement acquis à la cause du groupe et prêt à s'enflammer lors de chaque accélération salvatrice et dévastatrice qu'est capable de fournir Oxes. Et puis, le Blockhaus était assurément le meilleur endroit où pouvait se dérouler ce tour de force que fut ce concert: petit, exigu et intimiste.
Pendant un peu plus d'une heure, le Blockhaus s'est ainsi tranformé en une fantastique machine à déverser son flot d'électricité intarissable. Alors on se prend à secouer la tête dans tous les sens, à acclamer un groupe dont l'efficacité scénique ne peut être remise en cause, et à saluer comme il se doit à la fin du set, un combo qui vous a, encore une fois, mis une belle claque et que l'on n'oubliera pas de si tôt !
Certaines rumeurs voulaient que cette tournée soit une tournée d'adieu, il n'en est rien. Parole de Chris d'Oxes ! Mais putain, quand même... quelle claque !!


Au fait, vous ai-je dit qu'il avait fait chaud ?


Exceptionnel ! !   19/20
par X_Jpbowersock


 Moyenne 19.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 24 octobre 2004 à 10 h 28

Rendez-vous au Blockhaus pour ce concert très attendu du petit milieu de l'indé nantais: Oxes est en ville pour une dernière tournée d'adieu; du coup, je ne sais pas si cette (finalement fausse) nouvelle a eu raison des hésitants, mais le blockhaus est largement rempli pour accueillir la première partie Room 204. Ce duo nantais guitare - batterie ne nous laissera pas forcément un grand souvenir de ses riffs répétitifs et sans grande originalité. Cependant, le groupe rempli largement son rôle, soit préparer le terrain avant que le trio américain de Baltimore débarque sur l'estrade en bois qui sert de scène.
Et avec Oxes, pas de fioritures : La batterie à peine reprise par une sono faiblarde, le groupe démarre sans prévenir devant un public chauffé à blanc et qui a décidé de faire la fête à notre trio. C'est parti pour 40 bonnes minutes de rock, de riffs tendus à l'extrême. Ici ça cogne, les 2 guitares se mélangent à merveille, entrainant le public dans une espèce de furie avec les incessantes montées en puissance des morceaux, les guitaristes se frayant un chemin dans le public, l'un des 2 guitaristes n'hésitant même pas à slammer dans une pièce ou le plafond dépasse à peine 2m20 et ou il faut rester allonger au risque de se frotter en permanence contre le plafond. Le public réagit là au quart de tour. Et c'est avec un peu de surprise qu'Oxes annonce son dernier morceau, après à peine trois quart d'heures de concert. (Un "Boss Kitty" impeccable ...). Je ne sais pas si Oxes gardera un souvenir de ce mémorable concert dans ce lieu exigu mais franchement adapté à leur musique : En tout cas, on risque d'en entendre parler pendant un petit moment à Nantes.
Exceptionnel ! !   19/20





Recherche avancée
En ligne
96 invités et 3 membres
NicoTag
Nykobouk
Hpl
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches