Jeronimo

Paris [La Guinguette Pirate] - jeudi 03 juin 2004

"Je souris même si je suis triste" ...

Hier soir à la Guinguette Pirate, ces paroles de Jéronimo prenait un tout autre sens. C'est devant 25 personnes maximum que le chanteur belge revenait à Paris un mois après avoir ouvert pour Cali au Bataclan. Une épreuve dont les belges sont sortis la tête haute.
Quelles sont les raisons de cette désertion du public ? Personne à la Guinguette n'a compris ce qui se passait. Pourtant Jérôme et son "éternel petit groupe de merde", ont décidé de prendre la chose en philosophant et nous offre un concert mémorable.
Dès la deuxième chanson, les guitares explosent, saturent tandis que la voix de Jéronimo restent fluide et douce. Mélange surprenant qui vous prend et vous oppressent. Le concert monte crescendo. Les 4 clampins, qui avaient fait le déplacement, s'emballent mais dans une salle quasiment vide, les applaudissements résonnent.
"Monaco", "Un Eté Inoubliable", "Ma Femme Me Trompe", "Si J'avais Une Fille", "Sarah", les morceaux de l'album Un Monde Sans Moi s'enchaînent, introduits par de petits textes comiques. Jéronimo séduit son public. Et nous offre une version a capella de "La Fille De L'Eau", l'émotion est à son comble.

A la fin du concert, plus personne ne peut jouer la comédie et il n'y aura pas de rappel. On repart le cœur gros en fredonnant "Je souris même si je suis triste".


Bon   15/20
par Exedrine


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
44 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?