JC Satàn

Mulhouse [Le Noumatrouff] - vendredi 28 octobre 2016

 JC Satàn
Dans la salle du bar du Noumatrouff, le crieur des lieux annonce que la suite de la soirée va commencer. Presque cinq mois après la belle claque au concert de Strasbourg, voilà que je vais replonger dans le bain sonique et nerveux de JC Satàn. La setlist du groupe bordelais sera identique, à peu de choses près, à celle qui a été jouée dans la salle strasbourgeoise au mois de juin de cette année 2016. Mais peu importe si l'effet de surprise personnelle s'est dissipée. Le petit bonhomme Arthur que l'on voit se déchaîner avec sa guitare et ses potes font parmi ce qui se fait de puissant en live, probablement depuis un bon moment, en terme de mois ou même d'années. Le berçant "I Could Have Died" soulage faussement après le final toujours aussi terrible de "Dialog With Mars" (un de mes morceaux préférés du groupe). Démarrant en fumant de la gomme comme un dragster, "Satan II" a une fois de plus montré ses crocs avec un son de guitare acéré. On ne sera pas en reste au passage de "Waiting For You" et "Crystal Snakes" déclenchera un joyeux pogo dans lequel les jeunots de Johnny Mafia viendront se joindre comme à la fête. Le show se conclue par "The Greatest Man", au bout d'une soirée brûlante dans une salle pas complètement remplie mais qui a fini bien animée au devant.


Excellent !   18/20
par Pascha


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
143 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?