Dødheimsgard

Paris [Petit Bain] - mercredi 09 mars 2016

C'est désormais devenu une constante, un passage obligé, il n'est presque plus possible d'assister à un concert dont l'affiche ne soit pas artificiellement gonflée par des groupes de première partie à l'intérêt artistique limité, cela ayant bien entendu pour corollaire l'accroissement du prix du billet. Plus cher mais moins intéressant, tel est le triste constat de l'époque et de la soirée.
La franchise veut que je précise que je n'étais pas présent aux prestations d'Our Survival Depends On Us (du Heavy Doom très quelconque) et de Thulcandra, Black Metal mélodique de quatrième division à la Dissection.
Sur le papier, l'affiche Dodheimsgard / Secret Of The Moon est alléchante. Les derniers albums respectifs de ces deux formations sont excellents (A Umbra Omega ; (Sun) dans des styles très différents, j'avais juste une légère inquiétude sur la capacité de Dodheimsgard à retranscrire scéniquement la folie de ses nouvelles compositions qui durent en moyenne dix minutes.
La question ne s'est pas posée puisque d'A Umbra Omega seul "God Protocol Axiom" fut joué. Le reste fut un "best off" si l'on peut dire, assez ennuyeux. Les ambiances studios ne passèrent pas du tout ce soir-là le cap du direct, la prestation vocale enfumée d'Aldrahn ne sauvant pas une interprétation bordélique, décousue, où même une tuerie absolue telle que "Vendetta Assassin" ne me tirait que des bâillements. Peut-être que l'adjonction d'une seconde guitare aurait fait la différence mais le décalage entre la qualité des albums et le rendu live était vraiment trop grand, pire qu'un fossé.
Après cette déception, Secret Of The Moon ne pouvait que faire mieux et ce fut bien heureusement le cas. "No More colours" impose son ambiance sombre et puissante, la prestation est sobre, grosse première impression. Le seul problème c'est qu'au bout de quinze minutes, j'ai l'impression de toujours entendre la même chose, le style des Allemands étant peu varié. Sur le moment ça passe du fait d'une très bonne sonorisation, d'un subtil jeu de lumières et de la qualité technique indéniable des musiciens mais je ne retiens finalement pas grand-chose, aucun pic, aucun acmé, aucun climax.
Je n'irai pas jusqu'à dire que la soirée fut mauvaise mais le bilan est pauvre : deux groupes d'ouverture inutiles, une prestation vraiment abusée de Dodheimsgard et une tête d'affiche qui n'en est pas vraiment une. Il serait temps que les organisateurs arrêtent de se plaindre qu'il n'y a pas assez de monde dans les salles (au deux tiers pleine hier) et revoient plutôt en profondeur leur façon de concevoir les tournées.


Correct   12/20
par Arno Vice


  Setlist
01 : Intro
02 : Sonar Bliss
03 : Nar vi har dolket guds hjerte
04 : Vendetta Assassin
05 : Ion Storm
06 : God Protocol Axiom
07 : The Snuff Dreals Are Made Of
08 : The Crystal Specter
09 : Traces Of Reality


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
190 invités et 1 membre :
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :