The Lanskies

Cherbourg [Plage Verte De Cherbourg] - jeudi 03 juillet 2014

C'est la veille des résultats du bac que je décide avec un ami de voir The Lanskies qui joue gratuitement a Cherbourg a l'occasion de la solitaire du Figaro... Niveau météo, on peut pas rêver mieux : 25° a l'ombre. Arrivée a 15h30, bienvenue a Cherbourg...

Quelques heures plus tard et une pizza engloutie, on se dirige vers la plage verte sur les coups de 20h. A peine arrivé, on remarque les installations mises en places pour la course de bateaux et la grande scène vers laquelle on s'installe pour avoir les meilleures places (pas encore beaucoup de monde, sinon à la démonstration de salsa prés de la tente des rôtisseurs...)
Fin bref, on s'installe. Quelques minutes plus tard, c'est un petit groupe local qui entre sur scène. La première partie des Lanskies se nomme Norka et joue une sorte de mélange ska, pop rock, musette... Les gens ont commencés a se pointer, en laissant un large espace d'environ 5 mètres entre eux et les barrières... Ambiance.
Au final, Norka aura joué un bon set d'une heure qui laissera la place aux Lanskies vers 22h30, le temps pour eux de faire de rapides balances et d'attirer un peu le public (qui est bizarrement plus présent et plus jeune)...

Les Lanskies entrent sur scène et envoient bien l'ambiance. Je ne connais pas encore tous leurs morceaux par cœur et je ne pourrais pas élaborer de setlist, mais j'ai noté des hits tels que "However", "Romeo", "Fashion Week" et même une reprise des Who, "My Generation". Ils envoient bien, le son est plutôt bien mixé, la voix de Lewis Evans est bien maitrisée, le jeu de scène est sympa...

Un pogo commence peu a peu derrière nous, on participe a moitié.
Lewis le chanteur gueule : "je vais sauter dans le public !"... et il le fait !
C'est le bordel, tout le monde se pousse pour participer au slam et dans la cohue, le pass "artiste" de Lewis tombe. Peu après, je le récupère. Ça fera toujours un souvenir !

Ensuite Lewis revient sur scène et enchaine les plus grands morceaux du groupe : "Move It", "48 Hours" et pour finir "Bank Holliday" !
Après le morceau, Lewis regueule et cette fois-ci, c'est "je vais encore sauter, et je veux que vous m'emmeniez jusqu'au bar !" (bar qui se trouve dans les installations du public pour la course de bateaux, autrement dit, assez loin...) Il saute et on commence peu a peu à le transporter direct au bar... Le concert se termine ici, les quatre autres membres remballent.

Au final c'est un excellent concert qui s'est déroulé, peut-être l'un des meilleurs pour moi jusque maintenant...
C'est donc couvert de bleus dans le dos, de sueur et d'odeur "d'épices" qu'on rentre tranquilles et heureux dans un Cherbourg endormi...


Excellent !   18/20
par EmixaM


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
351 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?