Mina May

Paris [La Maroquinerie] - samedi 14 janvier 2012

 Mina May
Fini les apéros en plein air ! Fait pratiquement noir à 17h, ça commence à cailler sévère, une seule envie, celle de se mettre au chaud !
Alors vite, un petit bonjour au bar pour deux pintes, et direction la salle... Visiblement on est pas les seuls à se les geler dehors, vu le nombre anormale de personnes pour une première première partie. La qualité de l'album de Mina May n'y est sans doute pas pour rien. Le fait que The Pains of Being Pure At Heart (dernière fois que j'écris ce nom dans cette chronique, pas idée d'avoir un nom aussi long) fassent leur dernière partie y est sans doute également pour quelque chose.

Les quatres arrivent, se posent derrière les claviers, guitares, basse & batterie, qu'ils s'échangeront au gré des morceaux. La majorité d'entre eux est tirée de Everything was beautiful & Nothing Hurt sorti il y a quelques mois (les tubes "Seven Spirits", "Think Twice"), quelques incursions dans les précédents ("Scanner Darkly", "Heavenly Priorities" &"Into Your Mouth") Tout s'enchaine magistralement, les seuls courts temps morts sont dus aux changements de places, toujours impeccablement orchestrés, quelques notes de synthés trainant toujours dans les coins, jusqu'au final saisissant "In The Turmoil" .

Malheureusement, pour nous comme pour eux, quand on est le premier groupe, quand il faut laisser la part belle à qui vous savez (je vous ai prévenus), trente minutes c'est décidément beaucoup trop court !

Vivement la prochaine fois, passée la phase de la découverte, celle du plaisir pur !


Très bon   16/20
par X_Lok


  Setlist

- New flesh for all
- Not really no
- Scanner darkly
- Seven spirits
- Heavenly priorities
- Think twice
- Into your mouth
- In the turmoil


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
186 invités et 2 membres
Amur
McNulty
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :