The Magic Numbers

Bordeaux [La Médoquine] - mercredi 07 mars 2007

The Magic Numbers
The Magic Numbers est un groupe que j'ai appris à aimer rapidement. Cela parait étrange à affirmer mais lorsque j'ai su qu'ils faisaient la première partie du concert de Damien Rice je me suis dit pourquoi pas apprécier aussi leur demie heure de set. C'est donc avec quelques unes de leurs mélodies en tête que j'ai attendu l'apparition des anglais.

A peine l'heure prévue du début du concert atteinte, les lumières s'éteignent et l'air de "This Is A Song" émet ses notes de piano dans la salle. Avant la fin de l'intro, les quatre compagnons de route de Damien Rice ont rejoint leurs instruments et le chanteur commence a entonné ses textes avec sa voix magnifique. Un accent emprunté au chanteur de Kings Of Leon ou à Matt Costa, une aisance dans les aigus aussi bien que dans les graves, elle parait ne pas s'accorder avec le gabarit de son propriétaire. Et pourtant, au fil des titres, on s'aperçoit qu'il est aussi charismatique, doux, énergique ("Take A Chance" chanté à plein poumons) et souriant que son organe. Dès leur entrée donc, le public adhère, emporté par la basse ronde du premier tube de Those The Brokes. Les changements de rythme sont intelligents et permettent par la même occasion de découvrir la sublime voix de la sœur du chanteur qu'on regrettera par la suite d'entendre moins souvent. Le même schéma ornera les chansons suivantes : rythmique soutenue, basse déterminé (petite pensée à une corde de mi qui a rendu l'âme), breaks avec des arpèges pénétrants, chœurs. La recette est simple pourtant ça marche à chaque fois. Lisa Hannigan, qui attend son tour dans les coulisses, est du même avis, remuant la tête sur "Mornings Eleven" et chantant le refrain. En réalité, ‘simple' est un bien grand mot car une des subtilités des arrangements sont les pincées de funk, de groove, de country et d'autres styles que l'on retrouve par moment et qui font de leur pop un moyen de faire danser les foules.

C'est non sans peine, que l'on voit disparaître les Magic Numbers après six morceaux, arborant un sourire éblouissant comme pendant tout leur concert. Ils auront au moins eu l'élégance d'avoir fait un set parfait en si peu de temps, ce qui n'est pas donné à tout le monde.


Bon   15/20
par TiComo La Fuera


  Setlist :
This Is A Song
Forever Lost
Runnin Out
Take A Chance
Mornings Eleven
Love Me Like You


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
181 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :