I Love You But I've Chosen Darkness

Paris [Nouveau Casino] - lundi 24 juillet 2006

J'étais ce soir au nouveau casino pour leur tout premier concert en France !
C'était tout bonnement démentiel !!!
Ils ont commencé le show par "We Choose Faces" qui nous a tout de suite mis dans l'ambiance, dans une atmosphère sombre et planante mais qui se termine dans une certaine rage.
Vers le milieu du concert, il y a eu des problèmes techniques qui ont mis du temps à être réparés. A un moment, on y croyait presque plus. Puis, ils ont enchaîné les titres de leur album qui sont tous vraiment bien.
La chanson "According To Plan" donne vraiment bien en live avec le riff de basse qui se répète à l'infini!
Franchement, je dis chapeau au batteur (qui pour moi est vraiment un virtuose) : il assure ce mec, ses rythmes ne se ressemblent jamais. Il permet au groupe d'insuffler la rage aux chansons qui commencent toujours doucement et finissent en apothéose de guitares saturées et de batterie qui n'énervent peu à peu toujours plus fort. La tension va toujours grandissante, c'est pour ça que je parle de véritable apothéose à la fin des morceaux. La batterie ressemble presque à un feu d'artifice au milieu de cette nuit étoilée que sont les nappes de guitares.

Non, non, j'ai pas fumé ce soir. Je crois juste que j'ai vu Dieu, enfin presque

(Je ne mets pas la note maximale à cause des problèmes techniques et du fait que je suis déçue, je les imaginais plus dark que ça !)


Très bon   16/20
par MrNovember


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 29 juillet 2006 à 20 h 25

Après une première partie qui, au delà du pathétique, fut ennuyeuse à mourir, nous étions, du coup, tous bien remontés -et surtout impatients- de voir ce que donnait sur scène un groupe comme I Love You But I've Chosen Darkness...

Ces messieurs sont arrivés discrètement, comme de timides adolescents, alors qu'ils accusent tous une bonne trentaine, (ce qui est rassurant pour le public que nous étions, hum!), habillés de chemises gentiment boutonnées, dans le style coldwave (attendez, faut pas rire avec ces choses là)...

Mais au moment ou le premier morceau démarrait, je sentis, que, non, décidément, ces gars là, ne sont pas des rigolos, mais plutôt très 'pro', et alors que la musique envahissait la salle, un frisson me parcourut : La voix du chanteur, feutrée, et très touchante, annonçait un concert d'une grande émotion...

Tout à coup projetés dans leur monde, on réalise que, curieusement, cet univers est aussi le notre; Il se créa ainsi durant plus d'une heure, un véritable moment de communion : un batteur hors pair, des nappes de guitares envoûtantes, et puis, la basse, magnétique, nous rappelant combien nous avons été bercés par des groupes comme Joy Division ou The Cure...

Pas une seule minute je n'ai réfléchi à quoi que se soit, j'ai été happée, emmenée, par l'intensité que dégageait la musique des cinq membres de ce groupe qui est vraiment bien inspiré...

Un des derniers morceaux, "The Ghost", fut très émouvant, non seulement par sa profondeur, mais aussi par le fait qu'il fut joué plus fort, et que le chanteur nous fit comprendre quelques minutes auparavant, qu'il prenait aussi beaucoup de plaisir à partager ce concert avec nous...

Voilà, mon ressenti, et moi qui aime les jolies émotions, je n'ai pas été déçue...

Bon, je vous aime, mais je vous laisse !
Parfait   17/20





Recherche avancée
En ligne
123 invités et 1 membre :
EmixaM
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...