Forum =The Wolfhounds=
Untied Kingdom (...or how to come to terms with your culture)
 


Posté le 21 juillet 2016 à 11 h 58m 36s

C'est le nom de leur prochain album, double vinyle, qui sortira chez Odd Box Records le 14 octobre 2016

Il est en précommande sur bandcamp

http://thewolfhounds.bandcamp.com/album/untied-kin ... ur-culture

(Guinness t'es où?)


Posté le 26 novembre 2016 à 14 h 25m 10s



je suis en train de découvrir l'album. J'ai de nouveau 20 ans

http://www.starsareunderground.com/chroniques/the- ... ture-2016/


Posté le 26 novembre 2016 à 14 h 57m 46s

Figurez-vous que je ne l'ai pas encore écouté mais ça ne devrait pas tarder !


Posté le 26 novembre 2016 à 14 h 58m 24s

Je suis completement emballé, c''est un des meilleurs albums de l'année !


Posté le 26 novembre 2016 à 15 h 57m 44s

T'as plus qu'à faire ton come back en le chroniquant ici Foreth !


Posté le 08 janvier 2017 à 20 h 29m 46s

En voilà un retour qui fait plaisir...The Wolfhounds a été un groupe mythique durant la seconde moitié des années 80 et le début 90, avant de disparaitre avec le second groupe du Sieur Callahan, avec lequel le public indépendant accrochait moins (Moonshake) car plus expérimental.
Ce nouvel album est carrément une bombe dans le paysage, avec une richesse assez incroyable entre morceau a cappella en introduction "Apparition", titres qui n'auraient pas dépareillé sur les anciens albums, toutes guitares bruyantes dehors "Now I'm A killer" et "Stupid Poor", un single imparable avec un son riche des voix doublées et un rythme mi tempo agréable "My Legendary Childhood", des essais plus contemporains au niveau du son "Lucky Heather" , et surtout un bouquet final dantesque "Across The River Of Death", de majesté électrique comprenant certes une guitare cinglante mais une orchestration qui se retrouve en limite de rupture pour nous donner un sentiment abyssal d'œuvre largement aboutie (avec un violon sous tension).
J'avoue qu'ici le nombre des années ne s'entend pas, reléguant en seconde division bon nombre de groupes actuels, le propos est acerbe, le ton juste et la marque de fabrique immédiatement entre le chant caractéristique de David Callahan, des guitares découpant comme des tronçonneuses, une basse bien présente voire dub (réminiscences Moonshake), une batterie sèche, mais aussi, fait nouveau, quelques cuivres et ce violon sur le titre final.
L'énergie et la créativité au rendez vous, le combo nous donne une leçon sur les motivations que peuvent avoir certains artistes à jouer que sur leurs acquis. Leur maturation au niveau des compositions n'altère en aucune façon leur démarche musicale et les messages à passer. The Wolfhounds restent en dehors de tout système pour nous abreuver les oreilles d'un post punk bien à part et c'est une très bonne nouvelle ! J'ai eu un sacré cadeau de Noël musical du coup...


Posté le 08 janvier 2017 à 20 h 30m 47s

Posté le 09 janvier 2017 à 10 h 15m 27s

Ah non on voulait dire le chroniquer dans la boîte à chroniques


Posté le 09 janvier 2017 à 10 h 18m 01s

Wazoo sache que dorénavant Foreth ne t'aime pas : "Je signale aussi que je ne signerais plus jamais de chroniques ici. Devant le peu de suivi des responsables du site , le peu d'enthousiasme ambiant et le départ de nombreux amis, j'ai pris cette décision et je n'ai pas l'intention de changer.
Je viendrais juste pour quelques commentaires ça et là, rien de plus."




:: Fiche artiste :: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
110 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches