Forum =Tristesse Contemporaine=
Groupe surprenant
 


Posté le 28 décembre 2013 à 16 h 12m 27s

Merci Slowdown..


Posté le 30 décembre 2016 à 21 h 27m 49s

Posté le 13 février 2017 à 18 h 21m 36s

Peu importe dans quelle catégorie doit rentrer ce groupe apatride au nom bien français, cold wave electro, krautrock et j'en passe des vertes et des pas mures, il convient de constater qu'avec ce troisième album, Tristesse Contemporaine frappe fort et juste. Les fantômes sont toujours présents, mais le combo évolue dans des contrées musicales qu'ils se sont appropriés avec classe et brio. Pourtant, avec la diversité de chaque membre (un suédois, une japonaise et un jamaïcain), la difficulté de se retrouver dans un pays pas spécialement sensible à ce type de musique originale, et le passé musical des trois compères, le pari n'était vraiment pas gagné.
La réussite vient sans aucun doute de la liberté de création qui les caractérise et d'une réflexion sensible à leur orientation musicale, qui n'est jamais figée. Même si l'ajout partiel d'un batteur enrichit la donne, on découvre tout au long de ces nouveaux titres une prédisposition à faire simple et accrocheurs (2-3 accords, boucles répétitives, enrichissement progressif, rythmes entrainants, textes sombres).
"Stop And Start" annonce pour certains la fin d'un cycle et le début d'un autre. Je ne le pense pas, la progression du groupe est palpable, sur une route qui leur appartient. Ce que je retiens sur ce nouvel album, c'est une certaine homogénéité de l'ensemble, sans qu'il y ait une trace de redite, ni de faiblesse d'un morceau à l'autre. Maik chante juste, son timbre grave étant magnifiquement noyé de reverb', pendant que Narumi implante un décor synthétique envoutant et que Léo appuie le tout avec sa guitare plus présente. L'alchimie est là, pour le plus grand bonheur de nos tympans martyrisés par la soupe musicale actuelle.
"Let's Go" ouvre l'album en implantant un décor qui, pour ceux qui connaissent le groupe, n'est pas surprenant mais diablement efficace, avec une vidéo clin d'œil aux eighties. "Dem Roc" a un son plus electro, hypnotique et enveloppant, tandis que "Girls" rappelle certains anciens morceaux avec une rythmique entrainante et des breaks bien placés. "Know My Name" réinvente un blues décharné, "Get What You Want" est d'une simplicité déconcertante, "Everyday" poursuit la même veine de dépouillement et de justesse, "I't Doesn't Matter" enfonce le clou avec un envol musical dont ils ont le secret et qui nous porte loin en apesanteur.
Mais le meilleur est, selon moi la fin de cet album. En effet, "Stop And Start" implante un décor désabusé, mais qui visite des espaces musicaux jusqu'ici peu exploré, tandis que "No Hope" est d'une puissance et d'une progression qui force le respect et la mélancolie. Mais le clou de cet album est vraiment "Ceremony", mon titre préféré, qui laisse augurer une suite magnifique aux prochains efforts discographiques de ce trio vraiment hors normes.

Loin d'une "hype", ce groupe aux facettes multiples a la capacité d'aller très loin et je crois sincèrement que nous ne sommes pas au bout de notre plaisir musical avec eux. 2017 démarre de la meilleure des façons.


Posté le 13 février 2017 à 18 h 35m 32s

Il manque plus que la note


Posté le 13 février 2017 à 18 h 49m 52s

J'ai un peu du mal à piger la démarche...dire que le site est naze, que tu viendras plus faire de chros, etc ok...mais là franchement Foreth on te l'a déjà dit et tu le sais ; si t'as des choses à faire partager soit tu fais comme Zeb et t'ouvres un sujet sur ton blog ou tu te remets à chroniquer et tu sais que Wazoo, Lok et moi on va te pouponner...mais venir faire des chros sur le forum c'est pas très pertinent...


Posté le 13 février 2017 à 23 h 47m 15s

Ca sent le traquenard quand même..
"Viens, on va te pouponner...", c'est à peu près ce que tu dirais à Zebulon pour l'attirer dans tes filets...


Posté le 14 février 2017 à 06 h 55m 17s

Issa Nissa !
Vive l'Islande !

(Ouais, ça commence à sentir le traquenard...)


Posté le 14 février 2017 à 08 h 53m 02s



Non mais j'essaye juste d'aider Foreth...il a un syndrome de Jospin...on a recensé le premier cas le 21 avril 2002. C'est des gens qui claquent la porte avec perte et fracas mais qui partent pas vraiment et ne reviennent pas non plus vraiment...je veux juste le cyber aider dans sa quête. Tout ceci est bien intentionné...


NB : après quand il balance que le site est naze car il manque 1 artiste qu'il aime là ça me fait moins rire par contre...


Posté le 14 février 2017 à 10 h 21m 43s

Foreth et Xs, c est au fond une belle histoire d'amour,un peu comme le type qui a largué sa meuf mais qui ne peut pas s 'empècher de revenir tirer son coup de temps en temps . Ceci dit, je ne puis que le remercier de m'avoir fait découvrir ce groupe élégant (je conseille d'ailleurs à Zebulon de se pencher dessus, lui le converti à la dark dance Trustienne et cie, peut etre surtout leur 1er album, plus direct et minimaliste que les suivants,semble t'il, et avec des mélodies peut êtres plus évidentes)


Posté le 14 février 2017 à 10 h 49m 55s

Mais je connais assez bien ce groupe, pas le dernier, par manque de temps (et surtout d'adsl) j'ai diffusé d'ailleurs quelque titres, attends je consulte mon classeur 2012/2013 (bruit des feuilles qu'on tourne) ha, ça y est (clac des arceaux)
Voila voila, "empty hearts" dans la 19, hiérarchies (30) daytime nighttime (41) et in the wake dans la 70

Tous ces renseignements sont rigoureusement exacts, mon assistant de l'époque, lulum, depuis remplacé par mcnulty) pourront le confirmer

ben tiens, j'en parle sur la première de ce topic, en 2012

---[Edité le 14/02/2017 à 16 h 20 par Zebulon]---

Posté le 15 février 2017 à 20 h 15m 45s

Etonnant que tu ne passe pas plus de math rock dans ton émission, vu ton coté expert comptable

Bon, pas terrible ce dernier TC. Déjà le précédent m'avait un peu déçu rapport au 1er ( sinon un morceau comme Fire). Il était effectivemnent plus minimaliste, ce premier et les morceaux plus percutants, entre autre mélodiquement.
Pour oser une comparaison de forme plus que de fond, le 1er XX, au son minimaliste, qui était très bon et les 2 suivants, plus de moyens de production et dont le peu que j'ai écouté ne m'a pas donné envie d'en savoir plus.
C'est bizarre quand même ces groupes qui aujourd'hui ne font pas mieux que leur 1er album ( c'est le cas de Trust aussi ...) et tandisque dans le temps, il leur en fallait 2 ou 3 pour se chauffer




   1  2 
:: Fiche artiste :: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
201 invités et 3 membres
Pab
Griot
Shiboome
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?